Extension du port d'Anvers: la sauvegarde du village de Doel revient sur la table

Extension du port d'Anvers: la sauvegarde du village de Doel revient sur la table parmi les options à l'étude
Extension du port d'Anvers: la sauvegarde du village de Doel revient sur la table parmi les options à l'étude - © ERIC LALMAND - BELGA

Le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts, a proposé d'étudier la possibilité de sauvegarder le village de Doel dont les habitations ont été désertées, dans le contexte des projets d'extension du Port d'Anvers, a-t-on appris vendredi. Cette option surprise constitue une neuvième alternative pour ce mega-projet pour l'extension du port d'Anvers.

La disparition du village de Doel, décidée il y a 20 ans pour permettre de construire un nouveau bassin du port d'Anvers, a fait couler beaucoup d'encre, donné lieu à des vives polémiques politiques, à des recours judiciaires et à des actions, parfois spectaculaires, des habitants ou de leurs partisans.

L'administration a préparé huit scénarios pour mettre en oeuvre cette extension. Un neuvième, qui se veut une solution intermédiaire, est arrivée du cabinet de M. Weyts (N-VA). Celui-ci propose de conserver le village. La capacité supplémentaire pour accueillir des conteneurs serait obtenue en étendant les quais existants.

La phase d'enquête en cours doit s'achever en octobre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK