Exomars 2016: le savoir-faire carolo en route vers la planète rouge

Etienne Desmarez, directeur commercial pour les satellites chez Thales Alenia Space
Etienne Desmarez, directeur commercial pour les satellites chez Thales Alenia Space - © Tous droits réservés

Exomars 2016. Ce lundi, c'est le jour J pour ce vaste projet russo-européen d'exploration de la planète mars. C'est à 9h31 précisément, que la première tentative de lancement de cette mission est prévue à Baïkonour au Kazakhstan. L'objectif est de tenter de savoir scientifiquement si il y a eu de la vie sur Mars. Cette première mission - il y en aura une seconde en 2018 ou 2020 - a mobilisé de nombreuses équipes, de nombreuses entreprises à travers toute l'Europe.

Parmi elles, celle de Thales Alenia Space basée à Charleroi. Une entreprise qui a l'habitude de ces lancements et de ces missions, notamment avec de nombreuses participations aux différents programmes "Ariane". "Cela fait 3 ans qu'on travaille sur ce programme Exomars 2016, explique Etienne Desmarez, le responsable commercial pour les satellites. Nous avons deux équipements à bord. Le premier va servir à transmettre les informations du vaisseau spatial jusqu'à la terre. L'autre équipement doit, lui, fournir l'énergie dans des équipements scientifiques qui se trouvent à bord du satellite. Ces 2 équipements ont nécessité des milliers d'heures de travail sur notre site carolo."

Alors comme à chaque fois, ce lundi c'est avec une certaine émotion aussi qu'on va suivre de près le lancement de la mission. "C'est une fierté pour l'ensemble de la société de participer à ce formidable projet, précise Etienne Desmarez. Participer à ce programme nécessitait des compétences que l'on retrouve dans différents départements de la société. Chaque personne a, de près ou de loin, travaillé sur ce projet. C'est donc une petite partie de nous qui va partir sur Mars dans ce superbe challenge."

Exomars 2016 sera suivie en 2018 ou 2020 d'une deuxième mission, plus poussée, qui visera elle a déposé un robot sur Mars. Une mission sur laquelle travaille déjà le site carolo de Thales Alenia Space.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK