Exclus du chômage: Liège, Seraing et Verviers parmi les plus touchées

Selon l'Onem, à Seraing par exemple, 626 personnes vont perdre leur droit au chômage. La FGTB, elle, cite le chiffre de 828. Parmi elles, la Ville estime qu'environ 400 personnes obtiendront un revenu d'intégration, essentiellement des chefs de famille et des personnes isolées. Avec un coût estimé pour la commune d'1,3 million d’euros.

Mais c'est sans compter d'autres dépenses liées à la précarité. "Une personne isolée avec un petit enfant pourrait perdre son revenu d’intégration par exemple, mais il y aura aussi d’autres charges qu’elle ne saura plus assumer, explique Francis Beckaert (président du CPAS de Seraing). Nous serons donc amenés à les aider à ce niveau-là. Je pense notamment aux dépenses énergétiques, le gaz, l’eau, le loyer/logement… ce sera conséquent !"

La ville se Seraing a mis sur pied une cellule d'urgence. 5 fonctionnaires sont mobilisés pour traiter les demandes dans un délai de trente jours.

A Verviers, le CPAS évalue un budget de plus d'un million d'euros pour payer entre 300 et 400 nouveaux minimexés dont le nombre à Verviers, va bondir d'environ 20% en 2015.

Erik Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK