Exceptionnel: une "pluie d'oiseaux" dans les Ardennes

Exceptionnel: une "pluie d'oiseaux" dans les Ardennes!
3 images
Exceptionnel: une "pluie d'oiseaux" dans les Ardennes! - © Tous droits réservés

Les images sont impressionnantes. Imaginez un millions d’oiseaux qui se réunissent au même endroit, au même moment. Cela offre un spectacle naturel magnifique, exceptionnel et unique en Belgique. Un million de pinsons du nord ont décidé de passer une partie de l’hiver dans une vallée, à proximité du village de Witry, dans les Ardennes belges, en province de Luxembourg.

"On dirait une scène de film"

En journée, ils se dispersent pour se nourrir de faînes, le fruit du hêtre. Le soir, ils convergent tous vers cette vallée pour passer la nuit. C’est à ce moment-là que le ciel ardennais prend des airs de scènes de film d’Alfred Hitchcock. "C'est vraiment superbe commente un passionné d'oiseaux. On a jamais l'occasion de voit autant d'oiseaux au même endroit aussi longtemps. C'est fabuleux".

"Cela m'a fait penser à des images de films dans lesquels on voit des attaques d'insectes explique une habitante de la région. Et puis le nombre d'oiseaux sur une simple branche d'arbre, c'est assez fou.

La première fois depuis 10 ans

Ces pinsons du nord vivent en Scandinavie et en Sibérie. Là-bas, les arbres sont prisonniers du gel en hiver. Alors ces oiseaux migrent vers le sud pour trouver à manger et trouvent ensuite un "dortoir", un endroit pour passer la nuit, tous ensemble. Selon Jean-Paul Jacob, expert scientifique au département d’étude Aves-Natagora, un million de pinsons colonisent pour l'instant cette vallée ardennaise. Cela fait 10 ans qu'un tel phénomène n'avait plus été observé dans notre pays. "Souvent, les hêtres produisent peu de faînes précise Jean-Paul Jacob. Donc les oiseaux doivent aller chercher les faînes beaucoup plus loin. Souvent ils trouvent leur nourriture, non pas chez nous, mais en Europe centrale. Principalement en Suisse, en Allemagne et en République Tchèque".

Normalement les pinsons du nord devraient rester dans cette forêt jusqu'à la fin du mois de février, voire le début du mois de mars. Pour le plaisir des yeux...

Eric Destiné - images Benoît Huc

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK