Evolution de la population bruxelloise : les arrivées dans la capitale compensent les départs

90 mille personnes ont quitté le nord ou le sud du pays pour Bruxelles et pas loin de 50 000 personnes venues de l'étranger se sont installées dans la capitale
90 mille personnes ont quitté le nord ou le sud du pays pour Bruxelles et pas loin de 50 000 personnes venues de l'étranger se sont installées dans la capitale - © Belga

Le SPF Économie s’est penché sur les mouvements de la population bruxelloise pour l’année 2010. Malgré les nombreux départs de la capitale, cette population est en augmentation.

Si de nombreuses personnes ont quitté la capitale en 2010, les arrivées compensent largement ces départs. Plus de cent mille personnes ont effectivement quitté la région pour s'installer en Flandre ou en Wallonie. Et près de 15 000 autres Bruxellois ont carrément fait leurs valises pour l'étranger. Mais malgré cet exode, en 2010, la population a augmenté. Car plus nombreux encore sont ceux qui ont fait le chemin inverse. 90 mille personnes ont ainsi quitté le nord ou le sud du pays pour Bruxelles. De même pas loin de 50 000 personnes venues de l'étranger se sont installées dans la capitale.

Si l'on s'intéresse maintenant aux taux de départ, ils s'élèvent pour Bruxelles, en 2010, à 12% de la population totale de la région. Plus important encore, la même année, plus de 16 % de la population a quitté les communes d'Ixelles, d'Etterbeek, de Saint-Josse et de Saint-Gilles. Mais, le renouvellement de la population bruxelloise est très élevé, significativement plus élevé d'ailleurs que dans le reste du pays.

Pierre Vandenbulcke

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK