Evere: la mosquée Ettaouba va-t-elle devoir fermer ses portes?

A l'origine, la mosquée Ettaouba d'Evere était une mosquée de quartier. Mais il y a deux ans environ, un nouvel imam a fait main basse sur l'unique lieu de culte musulman de la commune.

"L’imam qui est en place a déjà fait l’objet de vive contestation par rapport aux messages délivrés, déclare Rudy Vervoort (bourgmestre d’Evere). On suit cette mosquée notamment sur internet et on vient de se rendre compte qu’aux travers de certains activités, on allait sans doute vers un islam plus radical. On est sans doute arrivé aux limites, ici à Evere."

Selon le permis d'exploitation, la mosquée peut accueillir maximum 350 fidèles. Mais le radicalisme a un certain succès. Et il y en près de mille chaque vendredi : "Vu le nombre très important de fidèles, on peut imaginer qu’ils sont nombreux à venir de bien au-delà de la commune d’Evere. Et puis, il s’avère évidemment maintenant qu’on contrôle un peu plus les allées et venues : on a remarqué qu’il y a un nombre aussi important de voitures immatriculées à l’étranger, qui circulent autour et aux alentours de cette mosquée", ajoute Rudy Vervoort.

Cette forte fréquentation provoque d’ailleurs pas mal de nuisances nous ont confiés plusieurs riverains.

Mais il en va aussi de la sécurité des personnes. A l'étage, certains logements ont été transformés en classes coraniques, sans qu'aucun permis d'urbanisme n’ait été introduit. Sans – aussi – qu'il n’y ait le moindre escalier de secours. "La pose de scellés sur la mosquée est une éventualité qui pourrait effectivement se concrétiser dans les prochains jours." Mais avant cela, une réunion, qualifiée de dernière chance, aura lieu vendredi entre autorité communale et représentants de la mosquée.

Fabrice Gérard

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK