Evacuation de produits chimiques dangereux à Chaudfontaine

Evacuation de produits chimiques dangereux à Chaudfontaine
2 images
Evacuation de produits chimiques dangereux à Chaudfontaine - © RTBF

La Spaque, (la société publique d'aide à la qualité de l'environnement) va procéder lundi à l'évacuation de produits dangereux sur le site des "Laminoirs de la Rochette". C'est une demande du ministre wallon de l'Environnement. Cette friche industrielle désaffectée était le siège de l'entreprise "Galvanoplastie Maurice Piron", déclarée en faillite en février 2014. Depuis, le bâtiment est ouvert à tout vent.

Récemment, la police a découvert sur place la présence de nombreux produits toxiques stockés dans des cuves mais aussi répandus sur le sol.

Jean-Frédéric Deliège (porte-parole de la SPAQUE). "Début mars, le curateur a constaté que des ferrailleurs s’étaient attaqués au site et vidaient les cuves de galvanoplastie pour récupérer le métal. Nous avons constaté également que le sol des hangars est recouvert, un peu partout, d’une couche blanchâtre et jaunâtre qui contient des produits dangereux et toxiques. Nous avons aussi constaté dans les hangars et à l’extérieur de fûts, de bidons et de combitainers de citernes qui contiennent des produits dangereux comme de la soude caustique ainsi que des acides."

De plus, le bâtiment est parfois visité. Comme l’explique Jean-Frédéric Deliège. "Toutes les portes sont ouvertes. Le site n’est plus grillagé ce qui signifie que n’importe qui peut y pénétrer. Il faut être clair, depuis que le ministre nous a demandé d’intervenir en urgence, le site est placé sous gardiennage 24h sur 24h avec présence sur place."

Première estimation du coût d'évacuation des produits chimiques par la Spaque: environ 100 000 euros.

Erik Dagonnier

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK