Et si on profitait des vacances pour se mettre aux échasses ?

A Namur, les jeunes inscrits cet été aux stages multisport de la Ville reçoivent aussi une initiation aux techniques de la "joute sur échasse", ce célèbre combat, symbole du folklore namurois, organisé notamment pendant les fêtes de Wallonie. Particularité : l’initiation est dispensée par de vrais Echasseurs namurois. Leur but est de transmettre leur savoir faire aux plus jeunes. C’est aussi un des critères pour pouvoir, un jour peut-être, prétendre à une reconnaissance de l’UNESCO comme patrimoine culturel immatériel.

Vers une reconnaissance de l'UNESCO ?

"Quand ont introduit un dossier auprès de l'UNESCO, il faut répondre à certains critères explique Frédéric Gilon, Vice-président des Echasseurs namurois. Parmi ces critères, il y a la transmission et la pérennisation. Clairement, ce type de stage répond à cet enjeu-là. Je pense que c'est une bonne chose. Avec la Ville de Namur nous avons l'ambition de poursuivre ces stages l'année prochaine car nous pensons que c'est notamment grâce à ces stages que nous allons mettre le terreau pour trouver les futurs échasseurs, ou en tout cas les futures personnes qui pratiqueront la joute sur échasses à Namur".

Les Echasseurs namurois espèrent pouvoir présenter leur dossier dans le courant de l'année 2018. Avant cela, ils devront convaincre la Fédération Wallonie-Bruxelles. C'est elle qui a le pouvoir de proposer un dossier à l'UNESCO.

Sujet du JT 13h:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK