"Epoustouflante", l'évolution des moissonneuses-batteuses

La moissonneuse Class Lexion 760 était en démonstration à Sart-Bernard, près d'Assesse.
Le véhicule de 18 tonnes se déplace sur chenilles. (Photo RTBF - Marc Mélon)
3 images
La moissonneuse Class Lexion 760 était en démonstration à Sart-Bernard, près d'Assesse. Le véhicule de 18 tonnes se déplace sur chenilles. (Photo RTBF - Marc Mélon) - © Tous droits réservés

Dans les champs, les moissonneuses-batteuses sont à l'ouvrage. L'évolution des machines est époustouflante. Les barres de coupes sont de plus en plus larges. Certains véhicules se déplacent maintenant avec des chenilles.

La moisson bat son plein. Comme on peut le voir dans les champs, les barres de coupe des moissonneuses-batteuses sont de plus en plus larges. Certaines dépassent les neuf mètres. Quelle terrible évolution en quelques années. A titre de comparaison, une Clayson M 103 mise en service en 1965 est toujours en service à Ligne, entre Waremme et Hannut. Sa largeur est de trois mètres.

A Orp-le-Grand, Emmanuel Vranckx est propriétaire d'une machine dont la barre de coupe dépasse les 9 mètres. Au volant de sa moissonneuse, il n'a pas une minute de temps à perdre. Le travail le talonne. Incroyable, il ne doit même plus tenir le volant. Si sur les anciennes machines, le tableau de bord est rudimentaire, Emmanuel Vranckx peut lire une multitude d'informations sur son écran d'ordinateur.

A Sart-Bernard, près d'Assese, c'est une moissonneuse-batteuse sur chenille qui se déplace. Elle est impressionnante. Un agriculteur, de 77 ans, témoin de la scène veut immortaliser l'événement. Il est vrai que la manière de récolter a bien changé en quelques décennies. Au même endroit, un entrepreneur agricole de Wépion est présent pour tester l'engin. Il n'en revient pas... Le prix n'est pas donné... 370 000 euros ou 250 000 euros pour une occasion.

Une certitude pour les acteurs du secteur agricole, les performances des machines seront toujours améliorées. Par contre, ce qui est incertain, c'est la météo. Un thème qui vaut de l'or pour les agriculteurs...

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK