Epandage, aussi sur les parkings des grandes surfaces

Alain Slosse se prépare pour sa tournée d'épandage
2 images
Alain Slosse se prépare pour sa tournée d'épandage - © Marie-Anne Brilot

Des températures négatives et de la neige, c'est le menu météo de demain et pour les jours qui suivent. Avec le verglas qui s'annonce, les épandeuses seront de sortie sur les autoroutes et le réseau secondaire mais aussi sur les parkings de grandes surfaces. C'est le cas du centre commercial des Grands Prés. Le plus grand shopping de Wallonie compte 2700 places de parking. Et en cette période de soldes, il faut absolument rendre praticable les accès aux commerces, avant leur ouverture. Pour cela, le gestionnaire de ce centre commercial fait appel à un sous-traitant pour déblayer la neige des parkings, mais aussi sabler.

Debout à 2h

C'est une société de Casteau qui est chargée de cette tâche: une entreprise spécialisée dans les espaces verts et en aménagement de jardins en été. Et en hiver, puisque c'est plus calme, elle déneige. Cela fait 15 ans qu'Alain Slosse sable des parkings pendant l'hiver. Il compte une petite dizaine de clients: complexes commerciaux et grands magasins. C'est lui qui décide de sortir ou pas en cas de verglas ou de neige : "Je regarde le bulletin météo. En fonction des températures le soir, je me lève la nuit vers 2h. Si le temps est vraiment mauvais, alors j'interviens directement".

En prévision des conditions météo de ce weekend, Alain a fait ses réserves de sel : 12 tonnes. Pour chaque intervention, il gagne 200€: "Il doit quand même avoir des rentrées par rapport aux investissements des machines et de l'entretien surtout. C'est quand même pas trop mal qu'il y ait un peu de neige et un peu de verglas. Ca m'arrangerait bien! Mes hommes sont en intempérie. Moi, je dois absolument travailler pour payer tous mes emprunts". Ce patron de 56 ans vient d'investir 15 000 euros dans une toute nouvelle machine d'épandage, prête à intervenir ce weekend. 

Sécurité avant tout

Le contrat d'Alain avec le complexe commercial des Grands Prés est clair: il faut assurer la sécurité du client, surtout pendant ces weekends de soldes où l'affluence est grande. Sébastien Wuillot est le directeur technique du centre: "Si malheureusement, il n'intervient pas parce qu'il n'a pas estimé nécessaire et que la météo a changé subitement, nous avons un service de sécurité qui arrive très tôt le matin, qui vérifie l'état des parkings. S'ils estiment que c'est utile et obligatoire, ils appellent les sous-traitants en urgence qui interviennent dans l'heure généralement."

Malgré toutes ces précautions, est-ce que les clients se cassent souvent la figure ? "Cela peut arriver entre le moment où le sel est jeté par terre et où il fait son effet, il y a un laps de temps qui peut être dangereux". Et qui est responsable dans ce cas-là? Sébastien Wuillot, le directeur technique du centre commercial: "Si nous avons tout fait pour solutionner le problème, les personnes doivent faire attention dans leurs déplacements et doivent être maîtres de leur corps, comme le dit la loi." Vous voilà prévenus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK