Enseignante voilée : interdite dès ce mardi ?

RTBF
RTBF - © RTBF

Ce soir, le Conseil communal de Charleroi débattra et votera un nouveau règlement d'ordre intérieur pour ses écoles. Quand ce sera fait: plus aucun de ses 1600 enseignants ne pourra arborer en classe le moindre signe d'appartenance religieuse.

L'enseignante de mathématiques, en litige avec la Ville, et qui a repris ses cours avec son voile jeudi, devra donc faire marche arrière.

Pour prendre ce nouveau règlement, la Ville va s'appuyer sur un décret de la Communauté française de 1994, plus précis que celui qui - jusqu'ici - faisait référence. Latifa Gahouchi, échevine de l'enseignement de Charleroi : "Le décret de 2003 n'était pas assez clair au niveau des signes religieux. Dès lors, nous nous sommes retournés vers le décret de 1994 où là, il y a une seule phrase qui dit qu'un enseignant se doit d'être neutre et de ne porter aucun signe religieux".

Une fois adopté comme référence, ce décret de 1994 permettra de modifier, dans la foulée, les règlements d'ordre intérieur de toutes les écoles de la Ville, en bannissant tout signe d'appartenance religieuse. Un nouveau règlement qui s'appliquera... dès mardi matin. Latifa Gahouchi : "Une fois voté, le lendemain, il y aura prise d'acte".

Demain matin, l'enseignante ne pourra donc reprendre ses cours qu'en ôtant son voile. "Nous n'avons rien contre notre enseignante de mathématiques, nous espérons qu'elle reviendra dans sa classe. Ce que nous voulons, c'est préserver la qualité de notre enseignement, c'est préserver nos élèves et qu'ils puissent se préparer de manière posée pour leurs examens du mois de juin".

 

Alain Vaessen

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK