Enfant tombé dans le canal à Molenbeek: l'incident "vraisemblablement" pas dû à un garde-corps abîmé

Mercredi dernier, un petit garçon est tombé dans l'eau du canal, dans le quartier Heyvaert à Molenbeek, alors qu'il circulait à vélo, accompagné de sa mère.
Mercredi dernier, un petit garçon est tombé dans l'eau du canal, dans le quartier Heyvaert à Molenbeek, alors qu'il circulait à vélo, accompagné de sa mère. - © DR

"L'ensemble des garde-corps gérés par le Port de Bruxelles répondent aux normes de sécurité en vigueur, sont inspectés régulièrement, et sont réparés le cas échéant", indique lundi le port quelques jours après qu'un enfant est tombé - et a été rapidement secouru par des passants - dans le canal. La bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean avait alors demandé que l'ensemble des barrières soient vérifiées. "Une première inspection du lieu où l'incident s'est déroulé a permis de constater que les garde-corps sont en bon état."

Le Port de Bruxelles indique avoir pris connaissance des déclarations de Mme Moureaux par voie de presse, mais se dit "bien entendu prêt à répondre à toute demande officielle émanant de toute autorité publique". Dans l'attente d'une telle demande de la bourgmestre, le Port de Bruxelles a tout de même procédé à une première inspection à l'endroit où l'enfant est tombé, qui lui a permis de s'assurer "que les garde-corps sont en bon état" et que l'incident en question n'est donc "vraisemblablement pas dû à un garde-corps endommagé ou défectueux".

De même, le Port tient à préciser qu'il dispose pour réparer si nécessaire d'un contrat avec une entreprise spécialisée qui est tenue d'intervenir dans des délais très courts.

Il note également n'avoir constaté "aucune recrudescence de chutes accidentelles dans le canal, ce type d'accident est heureusement très rare".

"Le Port de Bruxelles est bien évidemment prêt à examiner, avec l'ensemble des autorités publiques et des services de secours, si des aménagements doivent être faits aux installations existantes pour minimiser les risques d'autres incidents de ce type", conclut-il.

Vews 18/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK