Eneco va reprendre en août la construction d'un parc de neuf éoliennes à Boneffe

Eneco évalue son investissement total à 30 millions d'euros pour faire sortir de terre ce parc éolien de neuf machines sur la plaine de Boneffe.
Eneco évalue son investissement total à 30 millions d'euros pour faire sortir de terre ce parc éolien de neuf machines sur la plaine de Boneffe. - © Flickr-GuritComposites

Eneco Wind Belgium a confirmé lundi, lors d'une conférence de presse, son intention de mettre à exécution à partir du mois d'août le permis qui lui a été octroyé par le gouvernement wallon le 29 avril dernier. Il s'agit de construire un parc de neuf éoliennes réparties entre les territoires des communes d'Eghezée (cinq éoliennes), de Ramillies (deux) et d'Orp-Jauche (deux), sur la plaine de Boneffe. Ce permis est le sixième concernant le projet, qui est contesté depuis son lancement en 2008. Parmi les conditions fixées à cette dernière version figure l'aménagement d'une zone de 30 ha favorisant la biodiversité.

Eneco, qui évalue son investissement total à 30 millions d'euros pour faire sortir de terre ce parc éolien de neuf machines, estime que le dossier est à présent mûr pour avancer avec l'accord de la plupart des administrations qui devaient remettre un avis, même si le permis peut faire l'objet d'un nouveau recours encore des riverains ou d'associations environnementales.

"Si on devait attendre la fin des procédures administratives sur tous les parcs, on ne construirait plus rien. Nous pensons que ce projet est excellent sur le plan de la production d'énergie renouvelable, sur le plan des distances par rapport aux zones habitées, et des mesures environnementales qui ont été décidées en concertation avec le DNF", indique un responsable d'Eneco.

De premiers travaux avaient été entamés en octobre 2019 avant d'être interrompus: le Conseil d'État avait suspendu un permis précédemment octroyé pour un problème d'ouverture de voirie temporaire. Le gouvernement wallon a décidé d'octroyer un nouveau permis, régularisant ce souci, en avril dernier. Eneco doit cependant attendre la fin de la période de nidification des oiseaux pour relancer le travail sur place.

C'est pour cette raison que le chantier ne reprendra qu'au début du mois d'août, notamment pour les fondations et le câblage pour les neufs éoliennes de 150 mètres de hauteur qui arriveront sur le site en novembre. La production, annoncée comme correspondant à la consommation annuelle de 13.500 ménages, devrait débuter en janvier 2021. Parmi les neuf éoliennes, une éolienne "citoyenne" est prévue, via un financement en partenariat avec la coopérative HesbEnergie et le lancement prochain d'un crowdlending.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK