Encore un nouveau centre commercial à Ans?

Le problème, c'est qu'une autre société mène déjà un projet du même genre près du Decathlon (illustration).
Le problème, c'est qu'une autre société mène déjà un projet du même genre près du Decathlon (illustration). - © RTBF

La commune d'Ans vient de lancer une enquête publique à propos d'une demande de permis d'urbanisme pour un centre commercial. Un projet de la société néerlandophone Peeters Vastgoed. C'est loin d'être le seul dossier de développement dans le voisinage du Cora et du Decathlon. Le dossier pose donc très clairement quelques questions d'aménagement du territoire.

Et un centre commercial de plus! Le promoteur est ici une filiale immobilière du groupe limbourgeois Omnibeton, qui reste discret sur ses plans. Il s'agit de construire, en face de l'ancien charbonnage d'Ans Rocourt, sur deux hectares, une demi douzaine de supermarchés, de chaussures, de moquettes, de surgelés ou de textiles. Les enseignes ne sont pas encore connues.

Le problème, c'est qu'à deux pas de là, près du Decathlon, une autre société néerlandophone, Devlier, mène un projet du même genre. La zone est pourtant déjà saturée en magasins de toutes sortes, les classes moyennes n'arrêtent pas de le dire. Et c'est d'ailleurs l'un des points noirs de l'agglomération en termes de mobilité.

A ces arguments, les partisans de ce type de développement répondent deux choses. D'abord, l'axe Ans Rocourt doit bientôt être complètement réaménagé : trottoirs élargis, chaussée rétrécie, bande de circulation pour les bus, l'enquête publique à ce propos commence dans quelques semaines. Et puis, surtout, une nouvelle bretelle d'autoroute doit être tracée, à l'arrière du Cora, jusqu'à la E313. Les premières expropriations pour permettre cette percée viennent d'être votées par les conseillers communaux liégeois.

De quoi faciliter la venue de clients flamands. De quoi justifier la pertinence économique et urbanistique du dossier Omnibeton.

M. Gretry
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK