En presque 15 ans, les naissances ont fortement augmenté à Bruxelles

C’est à Koekelberg que le taux de naissances est le plus élevé.
C’est à Koekelberg que le taux de naissances est le plus élevé. - © Flickr - Jérôme Decq

En 1998, on comptait près de 13 000 nouveau-nés, pour plus de 19 000 en 2012. Et c'est à Koekelberg que le taux de naissance est le plus élevé, révèlent les tout nouveaux chiffres de l'Observatoire de la Santé et du Social.

Avec 21,4 naissances pour 1000 habitants, c'est effectivement à Koekelberg qu’il y a le plus de bébés qui naissent, par rapport à la population de la commune. Pourtant, il y a une quinzaine d'années, Koekelberg se trouvait plutôt en milieu de classement.

Parmi les explications : on trouve des quartiers à Koekelberg, à Molenbeek aussi, où il y a une grande proportion de jeunes ménages, en âge d'avoir des enfants. On trouve aussi des ménages de nationalité étrangère où le taux de fécondité (le nombre d'enfants par mère) est plus élevé.

Et pour la Région bruxelloise ?

Sur l'ensemble de la Région bruxelloise, ce taux a fortement augmenté à la fin des années 90 et dans la première moitié des années 2000. Mais depuis 2008, l'augmentation a plutôt tendance à se tasser, même si les chiffres restent dans la fourchette haute.

Ça pourrait être une bonne nouvelle, quand on connaît les difficultés qu'a la capitale à faire face à ce que l'on appelle depuis quelques années le "boom démographique". Vous le savez, plus il y a de bébés, plus il est difficile (par exemple) de trouver une place en crèche.

Des chiffres récents prévoient d'ailleurs que l'augmentation de la population (notamment due aux naissances) deviendrait nettement plus raisonnable, à partir de 2020.

Des chiffres qui se trouvent sur le site internet www.observatbru.be

Hélène Maquet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK