Liège: en pleine restructuration, un Delhaize flambant neuf dans le centre

Douze millions d'euros, c'est le double du montant investi pour une rénovation classique d'un magasin. Brigitte Streel, permanente CNE: "Nous ne sommes pas contre qu'une entreprise fasse des investissements pour améliorer les conditions de travail pour ses travailleurs. Maintenant nous, ce qu'on dénonce, c'est en parallèle évidemment le plan qui est mis sur la table par Delhaize et qui impacte directement les travailleurs de façon importante. On ne voudrait pas en tout cas que ces investissements soient faits sur le dos des travailleurs".

Selon les syndicats, le projet de rénovation du supermarché du Quai de Rome remonterait à au moins 2009. Il serait donc bien antérieur au plan et à l'annonce de restructuration. Il s'agira maintenant d'être attentif à la rentabilité du magasin qui emploie une cinquantaine de personnes.
L'inauguration en grande pompe avec la présence de plus de 2000 invités avait été programmée pour mercredi. Les syndicats n'avaient pas vu ça d'un très bon œil. Francis Allemand, permanent Setca: "C'est vrai qu'il y a sans doute à gauche à droite l'un ou l'autre syndicaliste qui avait fait comprendre que c'était indécent de faire une fête de cette taille-là vu le contexte dans lequel on se trouve. Mais c'est quand même la direction elle-même qui a décidé d'annuler toutes les festivités".

Pas de commentaire chez Delhaize où l'on se réunit ce vendredi pour discuter du plan de restructuration. Une réunion qualifiée de la dernière chance par les travailleurs. Les syndicats attendent toujours les détails du plan de restructuration. Delhaize veut fermer 14 magasins et supprimer 2500 emplois.

Bénédicte Alié

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK