En guerre avec Marie-Christine Marghem (MR), Jean-Louis Claux rejoint le PS à Tournai

En guerre avec Marie-Christine Marghem (MR), Jean-Louis Claux rejoint le PS à Tournai
En guerre avec Marie-Christine Marghem (MR), Jean-Louis Claux rejoint le PS à Tournai - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Alors qu'il avait une proposition de Défi pour mener une liste à Tournai, après son altercation vendredi dernier avec Marie-Christine Marghem, le chef de groupe du MR au conseil communal, Jean-Louis Claux, a décidé de rejoindre le PS de Rudy Demotte. Annoncé en sixième position sur la liste MR, Jean-Louis Claux avait claqué la porte du MR, quelques heures après la présentation de la liste MR, critiquant la ministre Marghem et la traitant de "menteuse chronique".

Celui qui avait recueilli 920 voix de préférence en 2012 s'était montré virulent, vendredi dernier, envers celle "qui ne représente plus les valeurs du MR mais celle de sa leader. (...) Soutenir Théo Francken au fédéral, ce n'est pas dans mes convictions. Pareil lors du dernier conseil où le MR s'est abstenu par rapport à la motion du centre des réfugiés à Tournai. Cela fait 25 ans que je me suis engagé chez les libéraux et aujourd'hui je ne m'y retrouve plus. À Tournai, il sert les intérêts du MCC et voter MR à Tournai, c'est voter pour l'ego de sa tête de liste, le refus du changement, le conservatisme. À part son plan de carrière, elle n'a rien apporté à la cité des Cinq clochers. Je me suis fait assez rabrouer, je ne suis plus un enfant, je sature".

Jeudi matin, Jean-Louis Claux a officialisé son transfert en présence des deux poids lourds du PS, Rudy Demotte et Paul-Olivier Delannois. Celui qui se dit "ni de gauche, ni de droite" a déclaré qu'il se sentait humainement plus proche du PS que du MR et qu'il n'avait pas les épaules assez larges pour mener la liste Défi, malgré la proposition de son président, Olivier Maingain.

Constatant le malaise au sein du MR, le PS avait approché Jean-Louis Claux considéré comme un progressiste. "Nous avons cru utile de lui tendre la main", a commenté Rudy Demotte qui a donc du sacrifier un candidat de la liste PS pour laisser une place à Jean-Louis Claux. La liste PS sera présentée vendredi soir à Tournai avec, paraît-il, une autre grosse surprise.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK