Bruxelles: en 2 clics vous saurez s'il est intéressant d'installer des panneaux photovoltaïques chez vous

Est-il intéressant ou non d'investir dans des panneaux photovoltaïques ? Les Bruxellois sont encore parfois un peu frileux. Et pourtant les toitures de la capitale ont un vrai potentiel. Dès ce jeudi, vous pouvez être fixés en quelques clics grâce à la carte solaire en ligne développée par la Région.

Il suffit d’introduire votre adresse sur le site www.cartesolaire.brussels. Apparaît alors une photo de votre toit vu du ciel et un schéma de celui-ci avec un code couleurs. Les parties hachurées en vert signifie que le potentiel est excellent, en jaune qu’il est bon et enfin en bleu, qu’il est faible. Juste à côté un petit résumé en chiffre. Le site vous propose une estimation du coût et des gains d'une installation photovoltaïque chez vous. " C’est de l’information directe, c’est de la sensibilisation, c’est une aide à la prise de décision explique Céline Frémault, la ministre bruxelloise de l’environnement. " Le site indique aussi où se trouvent les acteurs qui peuvent m’aider dans ce type de démarche. Que ce soit des outils régionaux d’accompagnement énergétique comme Homegrade. Vous y trouverez encore des renseignements sur les installateurs et les tiers-investisseurs. Dernière chose, vous pouvez aussi simuler le prêt qui peut être fait pour investir dans une telle installation ".

Contrecarrer les a priori

L’objectif, c’est évidemment d’encourager les bruxellois à s’équiper. Dans la capitale, ils sont encore peu nombreux à avoir sauter le pas. Pourtant, le potentiel est énorme. " On a parfois des a priori par rapport à la ville précise Benjamin Wilquin, secrétaire général de l'APERe, l'association pour la promotion des énergies renouvelables. " En ville, l’ombre crée une diminution de surface de quelques pour-cent. Mais en réalité, le soleil est là. Que votre toit soit en ville ou à la campagne, votre toit va toucher quasiment la même quantité de soleil. Cette carte va donc permettre de contrecarrer ces idées reçues que l’on a tous en Belgique : si on est pas orienté plein sud ce n’est pas intéressant, ce n’est pas rentable. C’est absolument faux. Et puis, le site permet aussi de se rendre compte que l’investissement nécessaire aujourd’hui est très faible ".

Et selon les calculs de l'APEre, si on équipait tous les meilleurs toits de Bruxelles, la Région pourrait produire en solaire photovoltaïque, 4 pour-cent du total de la consommation annuelle d'électricité en Belgique.

Mais on est encore loin du compte. Voilà pourquoi la Région s’est fixé un objectif plus réaliste : quadrupler la production d’énergie renouvelable d’ici 2030. Et cela passe essentiellement par le solaire. En 2030, la Région souhaite produire annuellement 184 GWh contre 42 en 2016.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK