Emplois dans le Luxembourg : l'UCM tire la sonnette d'alarme

L’UCM Lux plaide pour renforcer la formation dans les secteurs essentiels ou en pénurie.
L’UCM Lux plaide pour renforcer la formation dans les secteurs essentiels ou en pénurie. - © Belga

On a moins créé d’entreprises au cours du premier semestre de l’année en cours que durant les six premiers mois de 2011. Le baromètre de l’UCM est clair : 483 entreprises créées fin juin 2012 contre 551 à pareille époque l’année dernière. Cela représente tout de même une baisse de 12%.

Les autres chiffres communiqués sont tout aussi moroses. Même si le nombre de faillites est en légère baisse, on en a enregistré 60 durant ce premier semestre contre 67 il y a un an. Un chiffre peu encourageant, on en convient.

Le nombre d’emplois perdus, lui, repart bien à la hausse. Les secteurs les plus touchés restent l’Horéca (17 faillites), le commerce (15) et la construction (12). Du côté des demandeurs d’emploi, en cinq ans, on enregistre chez nous une augmentation de 12,5%. Signe inquiétant : ce sont les moins de 25 ans et les plus de 50 ans qui augmentent le plus. 

En conclusion de son baromètre, l’UCM Lux tire la sonnette d’alarme et rappelle qu’il est essentiel de veiller à former des travailleurs dans les secteurs-clés ou en pénurie dans la province. "Il y va de notre compétitivité", a rappelé l’UCM

Philippe Herman

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK