Empêcher les véhicules de couper les rails de tram au rond-point Louise? Rien n'est décidé

Les informations qui circulent sur la décision d’empêcher les voitures de couper les rails de tram au rond-point Louise "ne sont pas vérifiées". C’est ce qu’assure la porte-parole de Bruxelles-Mobilité alors que certains intervenants préfèrent garder le silence.

Rien n’est encore conclu, déclare-t-on à Bruxelles Mobilité: "Nous réalisons un plan de mobilité pour fluidifier la congestion du quartier Louise. Différentes options sont sur la table, mais celle évoquée par la presse n’est que l'une d'entre elles, il y en a d'autres. Et aucun accord n’est encore intervenu entre tous les intervenants ". Ces intervenants sont la STIB, la Région bruxelloise et les trois communes concernées: Bruxelles, Saint-Gilles et Ixelles. Et aucun consensus n’est encore dégagé.

Cet accord porte sur le plan de circulation a mettre œuvre durant les travaux requis dans le tunnel Stéphanie. Il aura donc portée sur une période limitée dans le temps. " Si le tunnel est rouvert, le plan perd sa raison d’être " a assuré la porte-parole de Bruxelles-Mobilité.

"On n’est pas encore dans la phase d’atterrissage"

Au cabinet de Pascal Smet, ministre bruxellois (sp.a) en charge de la mobilité, le son de cloche est identique: "L’objectif est d’arriver à un plan de mobilité global sur la zone impactée et les discussions sont en cours avec les communes et les zones de police de ces communes. On échange les textes, il y a du ‘ping pong’ et l’on n’est pas encore dans la phase d’atterrissage. Certaines communes estiment qu’on y est, mais il y a encore de la marge pour une discussion. Le projet est global et il ne faut pas brusquer. " Et pour l’instant donc, il n’y a toujours pas d’accord.

Saint-Gilles va plus vite que la musique?

Ces deux réactions vont à l'encontre de la déclaration, de Patrick Debouverie  (Saint-Gilles) dans le journal Le Soir. Il y dit "Nous avons un accord concernant le rond-point " et précise que "les automobilistes ne pourront plus traverser les rails de tram. La liaison Poelaert-Louise et Louise-Poelaert sera maintenue sans que les automobilistes puissent tourner à gauche". 

Enfin, pour l’échevine ixelloise, Caroline Désir (PS), cet accord existe bien, mais pour l’instant entre les communes: "Nous nous sommes accordés entre les trois communes pour limiter les mouvements dans ce carrefour en favorisant l’accès ‘tout droit’ de la Cambre vers Poelaert et inversement. Ce sera plus simple pour les trams et plus fluide pour les voitures. On attend pour la la mise en œuvre par la Région."

Bref, tout le monde est d'accord, mais pas tout à fait. Et le diable et souvent dans le détail.  

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK