Electrolux déménage de la périphérie vers Bruxelles

Malgré les bouchons de la capitale, le coût de ses locaux et la rareté des terrains industriels, Electrolux a déménagé à Haren
Malgré les bouchons de la capitale, le coût de ses locaux et la rareté des terrains industriels, Electrolux a déménagé à Haren - © Electrolux

C’est l'histoire d'une entreprise qui quitte la périphérie bruxelloise pour venir s'installer à Bruxelles. Malgré les bouchons de la capitale, le coût de ses locaux et la rareté des terrains industriels, Electrolux a déménagé de la périphérie flamande vers Haren. La société de production d'appareils électroménagers vient d'inaugurer ses locaux.

Electrolux cherchait un nouveau domicile, un lieu pour accueillir à la fois son siège européen et son showroom, situés à Diegem et Lembeek, en périphérie. L'entreprise a choisi Bruxelles, Haren, plus précisément, à deux pas de l'Otan.

8 000 mètres carré où travaillent 380 personnes. Ce ne sont pas des nouveaux emplois, puisqu’ils sont occupés par les travailleurs des anciens sièges, majoritairement flamands, mais l'entreprise s'est engagée à consulter Actiris pour tout remplacement. Autre retombée possible pour la Région bruxelloise: cette société pourrait sous-traiter certains services comme le nettoyage, très développé dans la Région.

Aujourd'hui, les entreprises qui quittent Bruxelles sont plus nombreuses que celles qui s'y établissent. Electrolux, à contre-courant, explique que la localisation était idéale. Elle est proche de l'aéroport et des transports publics, proche d'Evere et son horeca. De plus, le terrain où se trouvent les bureaux se situe officiellement à Bruxelles, une adresse valorisante pour un siège européen.

Enfin, l'opération séduction de la Région et de la commune a achevé de séduire: terrain disponible, permis rapide et promesse de suspendre temporairement la taxe sur les bureaux. La balance a finalement penché en faveur de Bruxelles.

Myriam Baele – Delphine Wilputte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK