Elections communales: Jean-Pierre Lutgen se lance face à son frère à Bastogne

Selon nos informations, l'homme d'affaires Jean-Pierre Lutgen, connu surtout comme le CEO de la marque de montres Ice Watch, se lancerait bien dans la bataille pour les élections communales du 14 octobre à Bastogne. Lui-même entretient encore le mystère - on évoque une conférence de presse ce mardi pour plus de clarté - mais plusieurs sources nous confirment qu'il figurerait bien sur une liste commune MR-PS-Défi-Ecolo, avec le maïorat en ligne de mire et pour objectif de renverser la majorité absolue actuelle du CDH (17 sièges sur 25 au dernier scrutin de 2012. Ce qui annonce forcément surtout un choc direct avec son frère Benoît, bourgmestre de la ville et président du CDH, avec qui les rapports sont historiquement plutôt tendus.

La rumeur était dans l'air depuis plusieurs mois. Rumeur encore renforcée par un récent déplacement du président de Défi Olivier Maingain à Bastogne il y a quelques semaines, lequel avait rendu visite à Jean-Pierre Lutgen. La place qu'il occupera sur la liste doit encore être clarifiée mais un accord existe bel et bien entre les partis cités pour constituer cette liste "Citoyens +", un nom à confirmer encore, mais une liste qui aura pour axe principal, nous dit-on, "la bonne gouvernance" et le changement. Une coalition en tout cas tous contre 1. 

Pour rappel, se posera alors aussi la question de qui siègera au final au conseil communal en cas d'affrontements et d'élections des deux frères. Car le Code wallon de la démocratie locale précise que "les membres du corps communal ne peuvent être parents ou alliés jusqu’au deuxième degré inclus, ni être unis par les liens du mariage ou cohabitants légaux". Autrement dit : mari et femme, cohabitants légaux, grands-parents et petits-enfants, mais aussi frères et sœurs, beaux-frères et belles-soeurs, ne peuvent siéger en même temps au sein d’un même conseil. Celui des deux frères qui pourra siéger sera celui dont la liste arrive première et emporte le plus grand nombre de sièges. En 2012, Benoît Lutgen avait rassemblé 4358 voix sur son seul nom. Et déjà cité comme candidat potentiel en 2012, Jean-Pierre Lutgen avait alors renoncé à se présenter... 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK