Elections communales à Bruxelles : le cdH gâté par le tirage au sort des numéros de liste

Les représentants des partis, réunis ce mardi midi au service public régional de Bruxelles, près de Botanique.
2 images
Les représentants des partis, réunis ce mardi midi au service public régional de Bruxelles, près de Botanique. - © RTBF - Philippe Carlot

C'est un moment plus symbolique qu'autre chose. Ce mardi midi, avait lieu le tirage au sort des numéros de liste qui seront attribués aux principaux partis à l'occasion des élections communales du 14 octobre en Région bruxelloise. Ces numéros détermineront l’emplacement des listes sur les écrans de vote. 

Réunis pour l'occasion au Service public régional de Bruxelles au Botanique, les ténors des partis avaient les yeux rivés sur les trois enfants invités pour procéder au tirage au sort. Leurs mains innocentes ont livré le verdict suivant : le cdH hérite du numéro 1. Suivi d'Ecolo (2), de Défi (4), du PS (5), du PTB (9) et du MR (12). 

Du côté des partis néerlandophones, l'ordre des listes est le suivant : Vlaams Belang (3), Open Vld (6), CD&V (7), N-VA (8), Groen (10) et sp.a (11). 

Le tirage au sort ne concernait que les partis portant un sigle ou logo protégé. Lors du scrutin, "une liste pourra prendre le numéro d’un parti, sans pour autant porter le sigle et logo de ce parti, si elle a obtenu son accord. Par ailleurs, si deux partis s’allient pour former une liste, ils peuvent choisir le numéro d’une des deux listes.", précise le cabinet du Ministre-Président.

Tous contents, évidemment

"En numérologie, le chiffre 1, c'est celui de l'humain", se réjouit Céline Frémault, pour le cdH. Ecolo, numéro 2, comme en Wallonie ? "Cela me fait des économies d'échelle en terme de communication", réagit pragmatique Zakia Khattabi. Olivier Maingain, lui, voit dans l'obtention du numéro 4 un heureux présage pour Défi : "Le trèfle à quatre feuilles, un porte-bonheur assuré." Le 5 pour le PS ? "C'est le chiffre de l'harmonie, réagit Laurette Onkelinx. Sérénité et harmonie, ça me va très bien, le PS fera campagne sur base du 5.

Reste le MR. Les libéraux ont hérité du numéro 1 en Région wallonne. A Bruxelles, ils obtiennent la douzième et dernière liste. Les premiers seront les derniers et inversement ? "Vous m'ôtez les mots de la bouche, sourit Vincent De Wolf. Est ce que le numéro est fondamental ? Je ne le crois pas. Ce qu'il faut, c'est un bon programme, un bon bilan et gagner les élections. C'est ça notre projet."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK