Edwig Cammaerts: "malgré ma chute, je referai Paris-Roubaix"

Edwig Cammaerts ne se souvient de rien
Edwig Cammaerts ne se souvient de rien - © Manon Photographie

Après sa chute lors de Paris-Roubaix, Edwig Cammaerts se remet doucement de sa commotion cérébrale. Le Namurois est tombé dans un talus à 60 kilomètres de l'arrivée. Il a perdu connaissance durant près de cinq minutes.

"Je ne me souviens de rien du tout", explique Edwig Cammaerts, "Je ne sais même plus si j'étais tout seul ou si il y avait d'autres coureurs avec moi. Je sais juste que ma roue avant est partie de travers et là c'est le trou noir. On m'a retrouvé en contrebas d'un talus".

C'est un spectateur qui est venu à son secours et lui a tenu compagnie en guettant la voiture de son équipe Cofidis. Pour sa première expérience il s'est retrouvé à l’hôpital. Diagnostic: commotion cérébrale. "J'ai eu très mal à la tête durant 3 jours. Maintenant ça va mieux. Mais le sort s'acharne. J'ai une grosse pharyngite. Sous antibiotiques, je ne reprendrai la compétition que dans 20 jours au GP de Francfort".

A la base Edwig Cammaerts ne souhaitait pas participer à Paris-Roubaix. Son équipe voulait le tester. Malgré sa chute, il ne le regrette pas : "Si l'équipe me sélectionne l'an prochain, j'y retournerai avec plaisir".

Colette Jaspers

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK