Ecolo soutient le projet de bus express entre Marche en Famenne et Liège

Un bus régulier entre Marche en Famenne et Liège, via la route du Condroz ... certains usagers en rêvent depuis 15 ans, mais le projet n'a jamais abouti. Le TEC n'en a pas les moyens.

Alors, en guise de pied de nez, et pour relancer le dossier auprès de la Région wallonne, le mouvement Ecolo a décidé de créer une navette de bus éphémère qui ne circulera qu'aujourd'hui.

La ligne de bus express Marche-Liège est dans les cartons des TEC Namur-Luxembourg et Liège-Verviers depuis des années.

Le projet été étudié en détails, son coût a été chiffré - un million d'euros -, les 9 communes concernées par son trajet ainsi que l'Université de Liège et le CHU ont adressé en 2012 une demande officielle au ministre wallon de la mobilité. Une demande non rencontrée, faute d'argent.

En février dernier, le ministre Carlo Di Antonio expliquait encore ne pas pouvoir disposer à court terme d'un million d'euros de manière pérenne et ce, en réponse à une question du député régional Ecolo Stéphane Hazée, faisant elle-même suite au lancement d'une pétition par une citoyenne.

Avec l'action de ce vendredi, les régionales Ecolo de Huy-Waremme, Liège, Luxembourg et Dinant-Philippeville veulent marquer leur soutien à la ligne expresse Marche-Liège. Mais que proposent-elles pour son financement? Prioritairement de puiser dans les fonds prévus pour la liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux-Beaufays, un symbole de la mobilité du passé pour Ecolo. Autre source de financement éventuelle pour les verts: la taxe kilométrique, par exemple.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK