Ecolo et le CDH se marient à Andenne et ils invitent les Andennais dans leur lit de noces

CDH + Ecolo + des citoyens ordinaires = ADN
CDH + Ecolo + des citoyens ordinaires = ADN - © RTBF - flou

Sur le bulletin de vote le 14 octobre prochain, les Andennais pourront cocher une liste baptisée ADN, pour Andennais, Dynamiques et Novateurs. Cette liste regroupera d'anciens élus d'Ecolo et du CDH, mais aussi des citoyens ordinaires, qui n'ont pas de carte politique. "Ce n'est pas un simple cartel, déclare le conseiller communal CDH Etienne Sermon. ADN, c'est plus que l'addition du CDH et d'Ecolo. C'est une nouvelle force politique.

"Citoyen et participatif"... La formule, très à la mode, est lâchée. "Mais, pour nous ce n'est pas juste une formule racoleuse ou cosmétique, se défend Cécile Cornet (conseillère communale Ecolo de 2010 à 2015). Un tiers des places sur notre liste sera vraiment réservé à des citoyens qui ne sont membres d'aucun parti. Nous souhaitons vraiment rendre Andenne aux Andennais".

En proposant, par exemple des budgets participatifs. "Si un aménagement est nécessaire à tel endroit, pour améliorer la sécurité routière, par exemple, on peut demander aux habitants de ce quartier de se mettre d'accord sur un projet et leur allouer les moyens financiers nécessaires."

Martine Dieudonné, boulangère à Andenne depuis 31 ans, figurera sur la liste ADN. "Je ne représente ni Ecolo, ni le CDH, ni aucun autre parti. Je représente les Andennais. J'ai vu ma ville se dégrader depuis des années, notamment sur un plan commercial. Toutes les enseignes du centre ville ferment les unes après les autres. On a créé des centres commerciaux à la périphérie, mais les vieilles personnes, comment font-elles ? Et ceux qui n'ont pas de voiture ? Je veux faire quelque chose." 

Aux dernières élections, le CDH avait décroché 4 sièges et Ecolo 3, constituant une opposition bien timide face à 19 sièges de la liste PS du bourgmestre Claude Eerdekens en coalition avec le MR (3 sièges).

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK