Écoles flamandes à Bruxelles: 2/3 des élèves ne parlent pas flamand à la maison

Enseignement flamand à Bruxelles
Enseignement flamand à Bruxelles - © RTBF

Deux tiers des élèves de l'enseignement maternel et primaire des écoles néerlandophones de Bruxelles ne parlent pas néerlandais à la maison avec leurs parents, a indiqué vendredi le ministre bruxellois Jean-Luc Van Raes sur base d'un décompte arrêté au 1er février dernier.

En maternelle, 31,4% des bambins parlent néerlandais à la maison avec au moins un parent, 32,5%, français et 36,1% une autre langue. De même, un tiers des enfants de maternelle sont issus d'une crèche néerlandophone, a précisé Jean-Luc Vanraes, ministre de l'Enseignement de la commission communautaire flamande.

En primaire, les chiffres sont à peine différents : 36% des élèves parlent néerlandais à la maison avec au moins un parent, 31,7%, français et 32,4% une autre langue. Mais neuf élèves sur dix en 1ère primaire proviennent d'une classe de maternelle néerlandophone.

Dans le secondaire néerlandophone, un peu plus de la moitié des élèves parlent néerlandais à la maison avec au moins un parent.

Le nombre d'élèves inscrits dans l'enseignement néerlandophone dans la capitale reste plus ou moins stable par rapport à l'année scolaire précédente. En maternelle, au 1er février, il était de 11 505, soit 73 de plus que l'année précédente. En primaire, il s'élevait à 14 431, soit 366 de plus. En secondaire, le chiffre est en légère baisse : 12 551 inscrits, soit 56 de moins.

Jean-Luc Vanraes juge nécessaire de mener des campagnes de promotion pour maintenir les élèves dans l'enseignement néerlandophone bruxellois lors du passage du primaire au secondaire.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK