Ecole Saint-François de Basècles: l'informatique pour aider l'inclusion des enfants autistes

La tablette, un des nombreux outils utilisés par les enseignantes pour aider chaque enfant à progresser à son rythme
2 images
La tablette, un des nombreux outils utilisés par les enseignantes pour aider chaque enfant à progresser à son rythme - © RTBF

L'école Saint-François de Basècles compte 150 élèves. Parmi eux, une douzaine d'enfants confrontés à des troubles de l'apprentissage et des enfants avec autisme. Pour leur permettre de suivre une scolarité dans l'enseignement traditionnel, une série de mesures sont été prises, c'est ce que l'on appelle "les aménagements raisonnables". Cela va du choix d'une police de caractère plus lisible dans les documents à l'utilisation de codes de couleurs.  Depuis peu, l'école dispose également de matériel informatique adapté à l'enseignement. Suite à un appel à projets dans le cadre de l'inclusion, l'école s'est dotée de tableaux blancs numériques, d'ordinateurs pour les enseignats et de tablettes pour les élèves.

Lise Amorison, directrice de l'établissement a lancé les aménagements raisonnables à la demande de parents d'élèves: "j'ai répondu tout simplement il y a trois ans à une demande de parents de petites jumelles autistes et depuis nous mettons un point d'honneur à répondre aux besoins particuliers des enfants". Les aménagements raisonnables ne s'adressent pas uniquement aux élèves avec autisme mais aussi à ceux qui ont des difficultés d'apprentissage (dyslexie, dyspraxie, dysphasie...). En réalité, ces mesures pour faciliter l'apprentissage sont bénéfiques à tous. Et cela vaut aussi pour les outils numériques. En classe, ils permettent à chacun de progresser à son rythme et de développer l'autonomie. Exemple dans une classe de troisième, les enfants s'exercent sur le pluriel des noms. La jeune Rachel explique que "quand on se trompe, nous devons nous corriger et quand on a atteint un niveau, on peut faire le suivant". L'institutrice utilise de QR code pour donner les thèmes des exercices. Il ne s'agit pas d'abandonner le crayon et la feuille, la tablette est un outil utilisé quelques heures par semaine seulement. Pour les enfants, cela ressemble à une récréation mais pour les institutrices, c'est un outil précieux de remédiation.

 

Dès la maternelle...

Chez Mme Christel, en maternelle, le travail avec tablette se fait en alternance avec d'autres activités classiques. Pour ces enfants nés dans un monde digital, l'utilisation de l'écran tactile est toute naturelle. Il arrive souvent qu'ils indiquent à leur enseignante comment utiliser les outils. Quant aux enfants qui connaissent des difficultés de communication ou d'apprentissage, les programmes d'exercices permettent d'emprunter d'autres chemins.

L'équipe de l'école Saint-François a multiplié les collaborations, les formations, les expériences pour développer l'inclusion. Le prochain défi est de réaliser avec des universitaires un "guide pour l'inclusion scolaire", histoire d'inspirer d'autres écoles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK