Ecab, la riposte des Taxis Verts face à Uber

L’application Uber, récemment condamnée par la justice, fait toujours de l’ombre aux taxis traditionnels. Uber n’est cependant pas le seul à proposer un système de commande en ligne. Les Taxis Verts ont eux aussi un service similaire, appelé "Ecab". Grâce à un smartphone et à la technique de géolocalisation, il est possible de commander un taxi sans devoir passer d’appel téléphonique. Et si l’utilisateur a intégré ses données de carte de crédit, l'application sécurisée gère aussi le paiement.

"L’application permet aux utilisateurs de recevoir une facture directement dans leur boîte e-mail, de voir le taxi arriver, d’avoir une estimation du prix et de la durée du trajet", commente Olivier Petre, responsable commercial des Taxis verts.

Ce service lancé en avril dernier, soit deux mois après l'arrivée de Uber sur le marché, n’a pas l’ambition de copier Uber selon Olivier Petre. Pour preuve selon lui, le lancement par les Taxis Verts d’une application similaire il y a 6 ans. "À l’époque, elle n’a pas connu le succès qu’on lui espérait. La 3G n’existait pas et les utilisateurs de smartphones étaient moins nombreux".

Ecab n’applique cependant pas les tarifs bas de la multinationale américaine puisque les taximen traditionnels estiment qu'il ne sont possibles que grâce à la fraude.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK