Ebola: Brussels Airlines apporte des garanties de sécurité au personnel

Des experts ont expliqué au personnel que le risque d'être infecté par le virus Ebola était extrêmement faible.
Des experts ont expliqué au personnel que le risque d'être infecté par le virus Ebola était extrêmement faible. - © ERIC LALMAND - BELGA

La direction de la compagnie aérienne belge Brussels Airlines a garanti la sécurité du personnel qui doit naviguer vers un pays touché par l'épidémie de virus Ebola, a indiqué jeudi son porte-parole, Geert Sciot, une information confirmée par les syndicats à l'issue du conseil d'entreprise qui s'est tenu ce jeudi. Des experts médicaux ont également informé jeudi le personnel sur le virus Ebola.

Si un avion de la compagnie se retrouve en panne en Sierra Leone, en Guinée ou au Liberia - les trois pays les plus lourdement touchés par le virus Ebola -, l'équipage pourra alors être évacué au moyen d'un avion d'une compagnie aérienne locale, qui reste en stand-by. "Le personnel peut ainsi rester à l'aéroport et il ne doit pas pénétrer dans le pays", explique Geert Sciot.

Afin de répondre à l'inquiétude au sein du personnel, Brussels Airlines a organisé une séance d'information à son intention. Des experts médicaux ont expliqué au personnel que le risque d'être infecté par le virus Ebola était extrêmement faible, a expliqué le porte-parole de la compagnie.

Le personnel ne peut toutefois pas être forcé à partir vers ces destinations. "Une clause existe qui permet à un travailleur de refuser de voler. La direction a laissé entendre que le personnel peut en faire usage", a indiqué Olivier Van Camp du syndicat socialiste BBTK (Setca). Le porte-parole de la compagnie ne savait pas dire combien de personnes avaient déjà invoqué cette clause mais a insisté sur le fait qu'ils ne manquaient pas de volontaires.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK