E411: le bypass à la sortie 14, pour descendre sur Namur, va devenir définitif

Le rond-point où le bypass a été installé, à la sortie 14 de l’E411.
Le rond-point où le bypass a été installé, à la sortie 14 de l’E411. - © Google Maps

La descente vers le CHR depuis l'autoroute E411 est l’un des points noirs de la mobilité chaque matin pour entrer dans Namur. Des files s’y forment chaque matin, elles remontent régulièrement jusqu'à la sortie 14 de l'E411.

Une sortie où un bypass a été installé il y a trois ans pour fluidifier le trafic et réduire les files. Un dispositif qui a fait ses preuves selon la Sofico. Conséquence : le provisoire va devenir définitif.

On se rappelle effectivement qu’il y a environ trois ans, les véhicules qui voulaient quitter l'E411 pour rejoindre Namur via la sortie 14 se retrouvaient souvent dans un énorme bouchon. En cause: le rond-point de Bouge complètement saturé par ces voitures et celles venant de la route de Hannut. Le bypass devait donc séparer ces deux flux.

"Le passage permet de séparer le trafic entre ceux qui désirent se diriger vers Namur et ceux qui souhaitent emprunter le rond-point", explique Héloïse Winandy, porte-parole de la Sofico, la société en charge de ce dossier.

Le dispositif provisoire ayant prouvé son efficacité, il deviendra donc définitif. "Il a alors été décidé de transformer ce dispositif provisoire en dispositif définitif. Ces opérations vont être englobées dans un chantier plus large, qui est un chantier qui vise à réhabiliter l’autoroute entre Beez et Daussoulx. Selon nos estimations, pour l’instant, ce chantier plus vaste pourrait débuter aux alentours du second semestre 2017. Une date encore à confirmer."

Les travaux sur le rond-point même dureront environ un mois. La durée du chantier global, entre Beez et Daussoulx n'est pas encore connue. Son budget, par contre, est estimé à 10 millions d'euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK