Malaise à la STIB: des traces de porc dans les salades de poulet

Des traces de porc ont notamment été découvertes dans des sandwiches au thon (illustration).
Des traces de porc ont notamment été découvertes dans des sandwiches au thon (illustration). - © Flickr – dunja-petunia

Il s'agit en fait de gélatine de porc retrouvée dans des salades de poulet curry et de poulet andalouse. C'est un délégué syndical de la STIB qui s'inquiétait de connaître la composition des menus proposés à la cantine qui a fait cette découverte.

Au départ, il était question de vérifier si les sandwichs vendus dans les cantines de la STIB ne contenaient pas du cheval, actualité oblige. Mais c'est des traces de gélatine de porc, très fréquemment utilisée dans l'industrie agro-alimentaire, que l'on a retrouvées notamment dans des salades de poulets.

Pour Mostafa Akel (permanent CSC), cela a clairement provoqué un malaise. Un malaise qui n'est pas lié au fait qu'il y ait du porc dans des sandwichs mais au fait de n'en pas être informé. "Il faut laisser le choix au consommateur de manger du porc ou pas".

C'est une firme sous-traitante qui fournit les sandwichs destinés au personnel de la STIB, la société Aramark. La direction de la STIB, qui a réagit via sa porte-parole, étudie la possibilité d'éventuellement se retourner contre la société Aramark si elle estime qu'il y a matière à le faire. Mais pour l'instant, la STIB se contente d'analyser la situation.

Une réunion extraordinaire du comité Restaurant de la STIB, où siègent direction et syndicats, est prévue demain pour tenter de faire la clarté sur cette affaire. En attendant, toutes les salades incriminées ont été retirées de la vente.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK