Du chahut à l'ouverture du Salon de l'Interim ce jeudi matin à Charleroi

Illustration
Illustration - © rtbf.be - Mathieu Van Winckel

Une centaine de membres du syndicat FGTB se sont rendus ce jeudi matin à la Géode de Charleroi ou se tenait un salon consacré à l'intérim. Un chahut sans heurt y a été organisé. Les syndicats s'en sont pris au Forem, accusé de sortir de son rôle premier pour l'organisation de ce salon.

Le syndicat est en colère et estime qu'un Salon de l'Interim peut se tenir à Charleroi mais pas quand il est organisé par le Forem. Un chahut sympathique a donc été décidé pour sensibiliser les chercheurs d'emplois qui se pressaient aux portes de ce salon.

Pippo Bordenga, porte-parole de la FGTB, estime : " Aujourd’hui, le Forem a une démarche qui, pour nous, est inacceptable. Le Forem, organe public, organise un salon de l’interim avec l’argent des contribuables. Ce n’est pas au Forem de promotionner la précarité de l’emploi avec notre argent à nous. "

Sophie Vochetassak représente le Forem et, pour elle, l'institution ne fait que remplir sa mission : " Nous constatons que, sur le terrain, c’est une réalité. Et donc nous informons nos demandeurs d’emploi. C’est notre mission de service public. Nous les informons de l’interim comme nous les informons aussi sur les autres manières de s’insérer : le plan formation-insertion, les stages de transition, etc. Toutes les possibilités d’insertion sont proposées aux demandeurs d’emploi. "

Malgré le chahut, le Salon de l'Intérim a ouvert ses portes et se déroule toute la journée de ce jeudi à la Géode de Charleroi.

Luciano Arcangeli, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK