Dour: les acouphènes, bêtes noires des festivals

Le Docteur Anne-Françoise Fourneau les appelle "les urgences du lundi", ces festivaliers paniqués parce qu'ils n'entendent plus correctement ou souffrent d'acouphènes, de bourdonnements. Chef de service à l'hôpital de Baudour (Epicura), l'othorino consulte également à Dour. Les festivals, et leur impact sur nos oreilles: elle connaît.

Parfois irréversible

 "Les patients ont une sensation de plénitude d'oreille ou des acouphènes, des bourdonnements, une douleur au bruit parfois aussi. Mais s'il n'y a pas de perte auditive, après examen à l'audiogramme, cela va disparaître après quelques jours".  En revanche, si le docteur constate une perte auditive (sur une fréquence particulière, aiguë, à 4000 hertz), le patient reçoit un traitement immédiatement par voie médicamenteuse. "Une fois que certaines cellule de l'oreille interne ont été atteintes, attention, les dégâts sont irréversibles".

Selon cette spécialiste, la fréquence d'exposition est un facteur important. "S'il s'agit d'une première exposition, en général c'est réversible". Il est rare que des patients endommagent leurs oreilles après avoir participé à un seul festival. Ceux qui enchaînent par contre Werchter au Dour Festival, avant de faire un tour aux Francos puis au Pukkelpop...font courir de gros risques à leurs oreilles (s'ils ne les protègent pas!)

Bouchons, casques et bonne position

Reste à connaître quelques gestes "qui sauvent". "Portez des bouchons!" insiste le Docteur Fourneau. Ils sont vendus en pharmacie, et souvent distribués gratuitement, sur les sites des différents festivals. Le public reçoit même, parfois, des casques anti-bruit. Ils permettront aux enfants d'être de la fête sans y laisser leur sensibilité auditive (ce type de protection était notamment offerte aux Francos l'an dernier). Un dernier conseil? Si vous tenez à vos oreilles, éloignez-vous des baffles, et (allez, un petit peu...) de la scène. Même si votre rockstar préférée est en plein solo de guitare...pensez aux acouphènes que vous pourriez ramener du concert (et dont la-dite rockstar souffre certainement aussi).

Charlotte Legrand

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK