Double verdict de culpabilité aux Assises de Liège

Les jurés de la cour d'assises ont déclaré un homme et son ancienne maîtresse coupables d'avoir commis un vol avec violences, avec la circonstance aggravante de meurtre (illustration).
Les jurés de la cour d'assises ont déclaré un homme et son ancienne maîtresse coupables d'avoir commis un vol avec violences, avec la circonstance aggravante de meurtre (illustration). - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Les jurés de la cour d'assises ont en effet déclaré un homme et son ancienne maîtresse coupables d'avoir commis un vol avec violences, avec la circonstance aggravante de meurtre.

Le drame s'est déroulé en mai 2016, à Hannut (dans le village de Lens-Saint-Rémy), au domicile de la victime, une pédicure de 53 ans. La victime a été ligotée, étranglée et est morte par asphyxie.

Lors des débats devant la cour d'assises, l'accusé, déjà bien connu de la justice pour braquages et prise d'otage, a toujours nié avoir voulu tuer cette pédicure. Il affirme qu'il voulait juste voler sa voiture et que ce vol a mal tourné.

Sa complice, une ancienne gardienne de Lantin (c'est d'ailleurs là qu'ils se sont connus) a reconnu la tentative de vol, mais contestait avoir été présente au moment du drame. Le problème, c'est que son ADN a été retrouvé sur un "colson" qui a servi à menotter la victime.

Des arguments de défense qui n'ont pas convaincu le jury d'assises. Le jury a en effet estimé que les moyens mis en œuvre par l'accusé démontrent que son intention était bien de mettre fin aux jours de la victime afin de faciliter le vol de sa voiture.

Son ancienne maitresse a aussi été déclarée coupable de vol, avec la circonstance aggravante de meurtre. Le jury a jugé qu'elle avait joué un rôle essentiel dans la préparation des faits.

Tous deux seront fixés sur leur peine cet après-midi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK