Dodo la Saumure a fermé son club DSK à Bernissart

Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure.
Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure. - © FRANCOIS LO PRESTI - BELGAIMAGE

Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, a fermé son Dodo Sex Klub (DSK) de Bernissart, indique Nord Eclair dans son édition de lundi. Ce n'est pas une décision de justice, rendue en juin dernier et qui l'interdisait d'utiliser les initiales DSK suite à une plainte de Dominique Strauss-Kahn, qui a incité le proxénète à fermer les portes de son lupanar inauguré en avril 2014, mais les coûts en matière de chauffage et une forte concurrence à Bernissart.

En juin dernier, le tribunal de Première Instance du Hainaut, agissant en référé, avait interdit à Dominique Alderweireld d'utiliser "l'acronyme DSK à des fins commerciales et publicitaires, sous peine d'une astreinte de 3.000 euros par infraction constatée". Un procès sur le fond de l'affaire est prévu ce jeudi 5 février à Tournai.

Dominique Alderweireld, qui prétend ne pas être propriétaire du club ouvert à Blaton (Bernissart) en avril 2014, refusait de changer le nom de son club. Mais dans les colonnes de Nord Eclair, il avoue avoir été contraint de fermer son bar. "Ce club a bien fonctionné jusqu'au 15 décembre mais il me coûte beaucoup d'argent, notamment dans les frais de chauffage", indique-t-il, soulignant également qu'il y a quatre concurrents directs sur cette commune frontalière.

Hasard du calendrier, Dominique Alderweireld et Dominique Strauss-Kahn sont cités à comparaitre lundi devant le tribunal correctionnel de Lille dans le cadre de l'affaire dite du "Carlton", du nom de cet hôtel implanté dans le centre de Lille où auraient été organisées des parties fines en l'honneur de l'ancien patron du Fonds monétaire international.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Week-end Premiere
en direct

La Première Bxl

Week-end Premiere