Dix-neuf proxénètes arrêtés depuis janvier 2015 à Bruxelles

Dix-neuf proxénètes arrêtés depuis janvier 2015 à Bruxelles
Dix-neuf proxénètes arrêtés depuis janvier 2015 à Bruxelles - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Dix-neuf proxénètes ont été arrêtés depuis janvier au sein des quartiers Alhambra et Louise, indique aujourd'hui le cabinet du bourgmestre de Bruxelles. Les individus ont été mis à disposition des autorités judiciaires grâce à l'intervention de la section mœurs de la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles. Vingt-trois autres personnes ont été interpellées pour des affaires de mœurs.

"Ma priorité est, non seulement, d'assurer le bien-être de nos habitants, la sécurité au sein de nos quartiers, mais aussi de lutter contre ce fléau que constitue la traite des êtres humains. En 2015, c'est totalement inadmissible: c'est pourquoi, nous renforcerons notre politique à cet égard", précise le bourgmestre Yvan Mayeur. Ces arrestations multiples s'inscrivent dans le cadre d'une politique de longue haleine entamée en 2013 par la Ville de Bruxelles, par le biais du Plan intégré communal d'encadrement de la prostitution, précise-t-on dans le communiqué.

La prostitution de rue hante depuis des années le quartier de l'Alhambra, au grand dam des riverains qui sont confrontés à des nuisances et aux pratiques de la mafia. En 2013, le CPAS de la Ville de Bruxelles avait racheté le bar Tropicana, lieu connu de prostitution dans le quartier Alhambra, mais les problèmes se sont rapidement déplacés vers d'autres cafés. Début 2014, le conseil communal a également présenté un plan par lequel les pratiques de prostitution devaient être déplacées vers une zone limitée sur la chaussée d'Anvers. 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK