Dinant: malgré une passerelle, les navetteurs continuent à traverser les voies

Depuis 2016, une passerelle métallique est placée en gare de Dinant pour permettre aux voyageurs de traverser les voies et rejoindre leur quai. Mais force est de constater que les usagers préfèrent traverser sur un passage théoriquement réservé aux personnes à mobilité réduite. Alertée, la SNCB va envoyer des patrouilles de Sécurail durant les prochains jours pour sensibiliser les navetteurs.

Une passerelle délaissée

En trois ans, les voyageurs n’ont jamais adopté cette jonction métallique. Trop escarpée, trop éloignée, manque de stabilité… Les critiques à son égard sont nombreuses : " Vous me voyez monter là-haut avec ma valise ? " lance une habituée de la gare de Dinant. La passerelle n’est pas accessible aux PMR. Du coup, un agent de la SNCB est presque constamment posté devant le passage sur les voies. " Je crois que personne ne l’a jamais empruntée, cette passerelle" renchérit un autre voyageur.

Des travaux de sécurisation

Dans les prochains jours, une équipe de Sécurail devrait mener des contrôles sur place. " Dès le mois de septembre, des travaux vont débuter pour relever les quais…" explique Marie Molens, la porte-parole d’Infrabel. Par ailleurs, un permis vient d’être déposé pour supprimer le passage à niveau voisin et construire une nouvelle passerelle équipée d’un ascenseur pour les moins mobiles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK