Dinant : la cuisine du collège de Bellevue fermée par l'Afsca à cause de rats

Des déjections de rats ont été retrouvées dans cuisine du Collège Bellevue à Dinant. l'Afsca a decidé de fermer la cuisine.
Des déjections de rats ont été retrouvées dans cuisine du Collège Bellevue à Dinant. l'Afsca a decidé de fermer la cuisine. - © CHRISTIAN HARTMANN/REUTERS

L’Afsca a décidé de fermer temporairement la cuisine du collège de Bellevue à Dinant. Des déjections de rats ont été trouvées… Les rats peuvent être vecteur de maladies et notamment la leptospirose… Une maladie infectieuse grave.

Pourquoi, l’Afsca a-t-elle fait une visite dans cette école ?

Selon l’Afsca, tout est parti d’une plainte que l’agence a reçue via son point de contact pour les consommateurs. Un contrôle a été décidé. "Nous avons trouvé des déjections fraîches qui montraient bien la présence de rats", explique Stéphanie Maquoi, porte-parole de l’Afsca. " Des denrées alimentaires avaient aussi été consommées par ces rats". Du côté de la direction de l’école, on explique que la cuisinière avait prévenu de l’intrusion de rats dans la cuisine de l’école durant la nuit. "La firme Scolarest qui occupe la cuisine et qui prépare les repas pour les élèves a mis immédiatement les aliments sous scellés. L’Afsca a constaté la situation a décidé en plein accord avec nous et Scolarest de fermer les locaux et d’éliminer les denrées", précise Alain Koeune le directeur de l’école.

Risque pour la santé

Les rats et leurs déjections peuvent être vecteur de maladies et notamment la leptospirose. Une maladie bactérienne grave. "Grâce a la fermeture de la cuisine on a pu écarter ce risque", explique Stéphanie Maquoi de l’Afsca. La présence des rats n’a été observée que dans la cuisine de l’école. Aucune trace dans le réfectoire.

Une société spécialisée a été appelée

Dans les 48 heures, tous les locaux ont été vidés, nettoyés, désinfectés. Une société de dératisation, qui contrôlait déjà régulièrement l’école est venue pour une grosse intervention. "Dans son dernier rapport, aucune trace de rongeur n’avait été perçue", explique le directeur de l’école. "Là, la société est revenue une journée entière. Elle a revérifié tous les accès potentiels comme les conduites, et les murs pour vérifier qu’il n’y a pas d’ouvertures. Il est difficile de savoir d’où viennent ces rats, puisqu’on est dans une zone très rurale avec des bois et des talus. Les sociétés spécialisées nous disent qu’il suffit d’une petite galerie ou d’un petit trou pour que ces rongeurs puissent passer."

Un nouveau contrôle de l’Afsca à la fin du mois

Plus aucune trace de rongeurs pour l’instant mais en attendant d’en être sûr et dans l’attente d’un nouveau contrôle de l’Afsca, les repas des élèves sont préparés en dehors de l’école. L’Afsca a tout de même déjà donné son accord pour que les plats soient réchauffés dans les fours de la cuisine scolaire. Les repas continuent donc d’être assurés pour les élèves. Un dernier contrôle de l’Afsca aura lieu à la fin du mois pour voir si tout est bien rentré dans l’ordre et rouvrir, le cas échéant, la cuisine.

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK