Neufchâteau: Dimitri Fourny paie un verre avant les élections

C’est une invitation qui passe mal à Neufchâteau. A 48 heures du nouveau scrutin communal et alors qu’il est inculpé pour fraude, Dimitri Fourny, bourgmestre cdH sortant, invite les Chestrolais à l’inauguration du nouveau centre de loisirs sur le Lac de Neufchâteau ce vendredi soir.

Problème : cette invitation est considérée comme illégale par certains, opposition en tête, car elle arrive à quelques heures du nouveau vote. Inviter les électeurs potentiels à un "petit verre" à 2 jours d’une élection serait en effet contraire au Règlement des Dépenses Électorales du gouvernement Wallon : "Pendant la période réglementée (3 mois qui précèdent les élections), les candidats doivent respecter un certain nombre d’interdictions lors de leur campagne électorale. C’est ainsi qu’ils ne peuvent ni vendre ni distribuer des cadeaux ou des gadgets, ni mener des campagnes téléphoniques commerciales, ni diffuser des spots publicitaires à la radio, à la télévision et dans les salles de cinéma, ni utiliser des affiches ou des panneaux publicitaires commerciaux" peut-on lire sur le site officiel de la Région Wallonne.

Personne ne va porter plainte, pas même l’opposant historique de Dimitri Fourny

Cette invitation pourrait donc être considérée comme un cadeau aux Chestrolais de la part du bourgmestre sortant.

Pourtant, si certains grincent des dents et parlent "d’irrégularités", Dimitri Fourny ne risque pas grand-chose. Simplement parce que personne n’a porté plainte. Cela peut paraître paradoxal, mais la commission des dépenses électorales n’investigue pour des cas de fraudes ou des litiges uniquement après le dépôt d’une plainte d’un tiers.

Or, aujourd’hui, personne ne va porter plainte, pas même l’opposant historique de Dimitri Fourny, le MR Yves Evrard. "Ça ne sert à rien du tout, il avait déjà fait cela en octobre dernier, à la veille du 14 octobre", nous explique le libéral. " En plus, René Collin, ministre sortant en affaires courantes sera aussi présent. C’est du show, de la provocation systématique mais les citoyens ne sont pas dupes, ils voient que c’est anormal."

Invité sur le plateau de la télévision locale TV LUX ce 13 juin, Dimitri Fourny se défendait d’une quelconque tactique pour récupérer des voix : "Cette inauguration était prévue de longue date, avant même que l’on sache qu’il faudrait revoter."

Bref, la tension est loin d’être retombée à Neufchâteau.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK