Dimanche sans voiture: 35 000 dérogations ont été imprimées

Il existe en effet beaucoup de cas où des dérogations ont été demandées mais ne seront peut-être pas utilisées. Les médecins par exemple qui sont de garde chez eux, tant qu’ils ne sont pas rappelés.

Pour beaucoup, c'est une précaution qui ne s'avère pas nécessaire.

Combien de personnes prennent vraiment le volant ce jour-là? Une question à laquelle on ne peut répondre précisément. Bruxelles-Mobilité, l'administration régionale, va faire une enquête cette année pour évaluer cet aspect précis.

Ce qu'on peut dire par contre, c'est qu'il faut deux fois plus de vigilance pour prendre la voiture ce jour-là. Parce qu'il y a des enfants partout, pas forcément aguerris à la pratique du vélo ou celle des patins. Et les limites de vitesse sont aussi rabaissées: il faut rester sous les 30 km/h. En plus, évidemment, des nombreuses rues fermées pour les festivités…

Et si mon boulot ou ma santé m'impose quand même de bouger en voiture, je peux encore avoir une dérogation? Possible, via votre commune. Mais normalement, le mot d'ordre pour les communes était de clore la réception des demandes le 18 septembre. Et il faut aussi répondre aux conditions: il faut avoir besoin de voiture pour le travail, des livraisons, des dépannages, ou des soins à domicile, pour des raisons de santé…

Pour tous les autres : pas d'autos, pas de scooters dimanche entre 9 et 19 heures dans tout Bruxelles. Toutes ces règles, mais aussi toutes les animations, fêtes et événements sont sur le site www.dimanchesansvoitures.irisnet.be

RTBF

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK