Dick Annegarn est venu récolter les chansons traditionnelles à Mons

Dick Annegarn est venu récolter les chansons traditionnelles à Mons
2 images
Dick Annegarn est venu récolter les chansons traditionnelles à Mons - © Tous droits réservés

Une petite caravane blanche garée au coin de la Place du Marché aux herbes. C'est là que Dick Annegarn a installé son petit studio mobile qu'il balade dans toute la francophonie. Le plus hollandais des francophones, père du "Sacré Géranium" et de "Bruxelles" ne vient pas nous présenter son art, non cette fois, c'est lui qui écoute chanter le public. Il propose à ceux qui le désirent de venir pousser la chansonnette devant une caméra. Mais pas n'importe quelle chanson. L'objectif de cette caravane du verbe est de récolter les petites et grandes chansons locales transmises de génération en génération, en français, en langue régionale, en patois, peu importe. Pourvu qu'elles soient dans le domaine public ou adoptées comme telles par une population.

La proposition émane d'un collectif baptisé "Les Amis du Verbe", une association créée par Dick Annegarn il y a une quinzaine d'années, "il est vraiment passionné par le verbe", explique son ami Philippe Couret.  Ce concept d'"oraliture" est inspiré du philiosophe Édouard Glissant, "c'est tout ce qui concerne la transmission et la littérature orale" - poursuit Philippe Couret - et il y a trois ans est née cette opération de collecte de vieilles chansons du patrimoine pour ne pas les perdre en définitive. Des chansons folkloriques dont bien souvent on ne connait pas l'auteur".

Des chansons qui vont se retrouver sur internet via une chaîne Youtube appelée "La Chaîne du Verbe".

Peu de chanteurs à Mons

Bémol pour l'expérience montoise, la caravane n'a pas eu beaucoup de visiteurs. On peut penser que cela est dû à la pluie, à la fête des mères, au week-end avec pont... mais c'est surtout une absence de communication sur le plan local qui explique l'échec de l'opération.

Les organisateurs de la "Caravane du Verbe" le regrettent un peu. Mais ce lundi, ils ont eu un peu plus de visites. Des jeunes et leurs chants d'étudiants, le Doudou, la "P'tite gayolle"... Dick Annegarn ne repartira pas tout à fait les mains vides mais l'occasion de capter le patrimoine chanté est un peu loupé... 

Les Amis du Verbe espèrent se rattraper à partir de ce mardi à Verviers. Ils installeront leur petit studio sur la place du marché jusqu'au 17 mai.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK