Deux profs de l'Athénée Bockstael victimes d'un pirate informatique

Les deux enseignantes s’étaient échangé les questions d’examen par mails (illustration).
Les deux enseignantes s’étaient échangé les questions d’examen par mails (illustration). - © Flickr – mich mar

L'affaire qui suit se passe à l'athénée Emile Bockstael, à Laeken. En mai dernier, un pirate informatique a réussi à obtenir les questions d'un examen de français. Résultat: la moitié des élèves a obtenu des résultats anormalement bons en fin d'année. Deux enseignantes ont déposé plainte.

La direction de l'athénée Emile Bockstael a été prévenue par la mère d'un élève en mai dernier. Des copains de son fils auraient réussi à voler les questions de l'examen de français de cinquième secondaire. Un examen préparé en commun par plusieurs enseignants qui se sont échangé des mails, des mails auxquels étaient joints les questions d'examen et les réponses.

Devant les bons résultats d'une partie de leur classe, les deux enseignantes ont déposé plainte pour atteinte à la vie privée.

Trahis par leurs adresses IP

Mais qui sont les auteurs du piratage des boîtes mails? Des policiers spécialisés en cybercriminalité ont retrouvé les adresses IP et des perquisitions ont été menées chez plusieurs élèves et ex-élèves de l'école.

S'il s'avère que des élèves ont eu un rôle actif dans ce piratage, la direction affirme qu'elle prendra des sanctions. Quant à remettre en cause les résultats des délibérations de juin, cela semble peu vraisemblable, cinq mois après les faits.

Véronique Fievet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK