Deux ouvriers trouvent la mort sur un chantier à Hyon

L'accident est d'origine accidentelle. Une grue terrassait à l'endroit du drame et se serait déplacée sur le chantier. Les deux ouvriers travaillant dans le sous-bassement ont été ensevelis par les terres. L'auditorat du travail et le médecin légiste se sont rendus sur les lieux. L'enquête de l'auditorat du travail de Mons est en cours.

Paradoxalement, cet accident est survenu le jour de la "Journée Mondiale sur la sécurité et la santé au travail".

"Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions quant aux tenants et aboutissants de ce malheureux accident", a précisé Valérie Herder, permanente inter-professionnelle de la CSC. "Ces hommes avaient-ils des casques, le chantier était-il correctement sécurisé? "

"Nous pouvons en tous cas dire que, selon les derniers chiffres dont nous disposons, nous notons 32.000 inspections du travail en 2009, 127 morts essentiellement dans la construction et le métal et seulement 79 amendes aux employeurs. Ces chiffres sont pour le moins interpellants", a indiqué la CSC.

"Nous constatons que les employeurs investissement peu en matière de sécurité. Il reste donc beaucoup de travail dans ce domaine, au niveau politique notamment", a conclu le syndicat.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK