Deux femmes sans-abris victimes du froid à Bruxelles

Un sans-abri dans les rues de Bruxelles
Un sans-abri dans les rues de Bruxelles - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

On apprend coup sur coup le décès de deux sans-abris bruxellois victimes de la chute brutale des températures.

Le corps sans vie d'une femme âgée d'une cinquantaine d'années a été trouvé mardi matin rue du Marché aux Porcs. Le parquet estime que les premiers éléments de l'enquête confortent l'hypothèse d'un décès par hypothermie mais il a requis un médecin légiste afin de déterminer avec certitude la cause du décès.

Une première victime à Schaerbeek

Il s'agit de la deuxième femme sans-abri décédée en rue en l'espace de deux jours. La première victime était âgée de 41 ans et elle a été découverte lundi matin à Schaerbeek par des agents communaux de Bruxelles-Propreté. Le corps inanimé de la femme a été emmené à l'hôpital, où son décès a été constaté.

Le parquet a procédé à divers devoirs d'enquête, dont l'analyse d'images de vidéosurveillance et une enquête de voisinage. Selon ses conclusions, le décès n'est pas suspect et il n'y a pas eu d'intervention d'un tiers. Le médecin légiste a conclu à une mort par hypothermie.

Le plan hiver ne sera pas avancé

Malgré le décès de ces deux personnes sans domicile fixe, le plan Hiver, mis en place chaque année en région bruxelloise pour aider les sans-abris, ne démarrera pas avant le quinze novembre. Il reste encore assez de places dans les centres actuellement et personne n'a été refusé, déclare-t-on au cabinet du ministre bruxellois de l'Aide aux Personnes, Pascal Smet (sp.a).

Tout au long de l'année, environ 500 places sont disponibles pour les sans-abris. Pendant le plan d'hiver, ce nombre est étendu à plus de 1.000 places. L'ouverture des différents centres se fait par phases, en fonction de la demande.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK