Quatre explosions à Liège la nuit dernière : il s'agit d'un règlement de comptes

Les pompiers de Liège ont été sollicités à trois reprises vendredi tard dans la soirée et dans la nuit de vendredi à samedi pour quatre explosions dans la région. Il s'agit en fait de jets de pétards. Un blessé léger est à déplorer ainsi que des dégâts matériels, dans l'ensemble mineurs selon les pompiers.

Une première explosion a nécessité le déplacement des pompiers vendredi soir, à 23h40, rue Pierre Molinghen, à Angleur (Liège). La porte d'entrée de l'habitation concernée a été défoncée par la déflagration, blessant légèrement l'occupant des lieux.

Les pompiers ont ensuite été dépêchés à 0h10, rue de la Belle Fleur à Beyne-Heusay où une autre explosion a retenti devant une autre habitation. Une troisième détonation a retenti au milieu de la rue Michel Moutschen à Jupille-sur-Meuse vers 0h30. Une habitation de la rue Magnée à Fléron, a également été touchée.

L'auteur présumé des explosions a été interpellé par les services de police. Il s'agit d'un homme né en 1989. Il a utilisé des pétards de type Cobra, considérés comme très puissants, a-t-on appris auprès de la police locale de Liège. Ses motivations seraient liées à un "litige civil", indique le parquet : une affaire de vente de maison et de loyer non payé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK