Un étang de la réserve naturelle du Rouge-Cloître, à Auderghem, pollué aux hydrocarbures

L'alerte a été donnée par un garde forestier qui s'est aperçu que l'un des étangs du Rouge-Cloître contenait des hydrocarbures.
L'alerte a été donnée par un garde forestier qui s'est aperçu que l'un des étangs du Rouge-Cloître contenait des hydrocarbures. - © wikipedia

Les faits se sont produits samedi, en tout début d'après-midi. L'alerte a été donnée par un garde forestier qui s'est aperçu que le premier étang contenait des hydrocarbures.

Les pompiers sont immédiatement intervenus. Ils ont installé un barrage flottant pour empêcher que la pollution ne s'étende aux étangs piscicoles, situés en contrebas. A l'heure qu'il est, on ne connaît pas encore la cause de cette pollution.

"On a retrouvé des hydrocarbures dans l'étang, comme de l'huile ou du carburant, qui sont des dérivés du pétrole, commente Walter Derieuw, le porte-parole des pompiers. L'origine de cette pollution, pour le moment, est inconnue. La police et l'Institut bruxellois de l'Environnement vont devoir à présent mener l'enquête et déterminer de quels produits il s'agit exactement et comment ils se sont retrouvés là (…) De notre point de vue, on ne peut imputer la présence de ces hydrocarbures à un quelconque phénomène naturel. On est clairement là devant une intervention humaine : un accident (par exemple une fuite dans un réservoir) ou quelqu'un qui a déversé ces produits dans l'étang".

La Protection civile a aussi installé un système de filtrage de l'eau pour la dépolluer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK