Deux ans de prison pour le "démousseur de toit" de Braine-l'Alleud

Toit
Toit - © rtbf

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné lundi par défaut Pascal S. à deux ans d'emprisonnement ferme et à une amende de 600 euros. En 2016, l'homme a sévi en Wallonie - à Braine-l'Alleud notamment-, en Région bruxelloise ainsi qu'en Flandre en ciblant les personnes âgées pour commettre ses escroqueries. Se présentant comme entrepreneur spécialisé dans les toitures, il proposait de petits travaux pas chers, notamment le démoussage des toits, puis faisait ensuite mine de découvrir un problème à traiter de manière urgente, et au prix fort. 

Il approchait les personnes âgées en expliquant, accompagné d'un complice qui n'a pas été identifié, qu'il avait vu en passant un petit problème de toiture qui pourrait être réglé pour une poignée d'euros. Puis une fois sur le toit, il prétendait avoir découvert un gros souci, nécessitant par exemple un traitement de la charpente. Il fallait, selon le prévenu, intervenir en urgence et il annonçait un prix exorbitant.

Les victimes qui ne disposaient pas d'assez d'argent à domicile étaient carrément emmenées jusqu'à une agence bancaire par les escrocs, pour retirer le montant réclamé sans avoir le temps de réfléchir. A plusieurs reprises, les soi-disants travaux urgents ont coûté plus de 4.000 euros aux victimes.

Le prévenu, d'origine française, a été identifié grâce à la plaque d'immatriculation de la camionnette avec laquelle il circulait lorsqu'il a commis une escroquerie à Braine-l'Alleud en avril 2016. Il s'agissait d'une camionnette de location sur laquelle l'homme avait placé une échelle pour faire croire aux victimes qu'il était entrepreneur spécialisé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK