Descente de police dans les locaux des Hells Angels à Rekem et Genk

Membres des motards Hells Angels à Berlin.
Membres des motards Hells Angels à Berlin. - © TOBIAS SCHWARZ - AFP

La police est massivement descendue mardi soir dans les locaux de clubs de motards Hells Angels à Rekem (Lanaken) et Genk. Ces perquisitions avaient lieu dans le cadre d'une enquête menée par le parquet fédéral, confirme ce dernier. Mercredi, une conférence de presse à Hasselt doit apporter davantage d'informations à ce sujet.

En parallèle des descentes de police à Rekem et Genk, des perquisitions ont d'ailleurs été menée à 16 endroits, à travers le pays. Ce fut notamment le cas à Mouscron où de nombreuses perquisitions ont été menées ce lundi matin dans le milieu d'un club de motards. Des armes et de la drogue ont été saisies. Plusieurs mandats d'arrêt ont été décernés, a indiqué mardi Christian Henry, Procureur du roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK