Des travaux hypothéqués pour le métro de Charleroi

Après quatre ans de travaux, l'antenne Charleroi-Gosselies sera inaugurée en mai prochain. Il s’agit de l'épilogue d'un projet évoqué voici 50 ans déjà. 70 millions d'euros auront été nécessaires pour créer de toutes pièces la ligne.

La Région wallonne avait promis quatre millions d'euros chaque année pour couvrir les frais d'exploitation. Mais les TEC Charleroi ne devraient finalement en recevoir que 2 millions et demi en 2013. C'est l'inquiétude du côté de la direction des TEC car, avec un budget amputé d'un tiers, cette ligne risque bien de fonctionner au ralenti, notamment en termes de fréquence de passage.

Du côté du cabinet de l'écolo Phillipe Henry, ministre de la mobilité, on se veut rassurant. Le trou d'un million et demi d'euros, dit-on, serait comblé en 2013 par la Société Régionale Wallonne du Transport, la société mère des cinq TEC wallons.

Une solution devra donc se dégager rapidement pour que la ligne de métro Charleroi-Gosselies ne rejoigne pas les rangs des grands travaux inutiles.

Jérôme Durant, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK